Supervision et thérapies brèves.jpg

Thérapies brèves et supervision

Lorsque l'on travaille dans le domaine de la relation d'aide,

la supervision est un outil essentiel.

La supervision est un temps de prise de recul que s'offre le praticien. Très connue et utilisée dans les thérapies traditionnelles, elle est bien souvent mise de côté en thérapie brève, faute d'offre de supervision adaptée.

Quelque soit la nature de l'activité (hypnose, PNL, reiki, énergétique, réflexologie, kinésiologie, coaching...), l'écoute, le don de soi font partie intégrante de la pratique autant que la technicité. 

En thérapie, les rencontres se succèdent, induisant chez le praticien de façon plus ou moins consciente, des réactions émotionnelles, des ressemblances, des questionnements, des limites, des envies d'échanger, de déverser à son tour… Nous avons tous entendu parler de ses notions : transferts/contre transferts, limite, distance, posture professionnelle. Et le praticien est souvent isolé dans sa pratique, soumis à un devoir de réserve, qui limite les possibilités de réfléchir avec ses pairs.

La supervision apparaît alors comme la soupape de décompression : un lieu pour verbaliser ses craintes, ses limites et échanger sur des situations à forte résonnance. 

Prendre du recul pour rester disponible pour soi autant que pour l'autre.

massage-1015568_1920.jpg
yoga-5093983_1920.jpg
karma-6376027_1920.jpg

En bref la supervision est un moment pour : 

- Construire/conforter sa posture et sa pratique professionnelle

- Optimiser/rester empathique 

- Assurer sa longévité professionnelle/se protéger

- Prendre du recul

- Echanger, évoquer des situations particulières

- Interroger sa pratique

- Une aide à la prise de décision

- Une soupape de décompression

- Améliorer son mieux être

Ce que n'est pas la supervision : 

- Ce n'est pas une analyse/thérapie personnelle

- Ce n'est pas une formation

puzzle-2856320_1920.jpg
question-2309040_1920.jpg
direction-2320124_1920.jpg
binoculars-1015267_1920.jpg

Superviseur en thérapie brève ou confrère expert

La Boussole du praticien 

fax-1889034_1920.jpg
friends-1015312_1920.jpg

Comme pour mes autres séances, ma posture lors des supervisions reste la position basse. Il n'y a pas de manuel, pas de méthode, pas de réponse toute faite seulement des suggestions pour se repérer par rapport à soi et aux autres, se questionner dans la bonne direction. 

Nous avons beau avoir une boussole, il est parfois utile d'avoir un guide pour apprendre à s'en servir.

C'est cette posture de guide en relation d'aide que je prendrai lors de nos supervisions. Forte de mes 20 ans d'expérience dans ce domaine de la relation d'aide et de ma pratique de l'hypnose, je mesure à quel point, l'écoute active, la posture professionnelle, la juste distance, nécessitent un temps dédié pour se développer.

Soumis par mon premier métier au secret professionnel (Article 226-13 du code pénal), la supervision sera un temps de discrétion où, enfin, vous pourrez vous autorisez à déposer des bagages parfois un peu trop lourd à porter seul. 

Associés à mon deuxième métier d'hypnopraticienne, les entretiens de supervision seront avant tout, entre pairs bienveillants, qui par leurs pratiques se ressemblent et se comprennent.

white-male-1874802_1920.jpg

En bref, en tant que  superviseure je suis : 

- Une consoeur de thérapies brèves

- Une experte de la relation d'aide

- Une guide 

- Un soutien

- Une écoute empathique

- Une oreille attentive et discrète

La superviseure que je ne suis pas : 

- La sachante

- La formatrice

- Votre psychothérapeute

graph-1019845_1920.jpg
decision-1013752_1920.jpg
pleasure-1015718_1920.jpg
internet-1028794_1920.jpg
meeting-1002800_1920.jpg

La supervision en pratique 

Pour que la supervision puisse occuper pleinement sa place de garant dans l'activité professionnelle, l'idéal est qu'elle soit régulière sans être trop présente (minimum 1fois/trimestre et maximum 1fois/mois).

Essentielle en début de pratique, elle l'est tout autant lorsque la routine s'installe. 

Mais c'est avant tout de votre supervision dont il s'agit : certains apprécieront la régularité, d'autres la prise de rendez-vous à la carte. Il n'y a pas de bonne ou mauvaise pratique de la supervision, il y a celle que l'on construit ensemble, par rapport à vos propres fonctionnements.

Lors d'un premier entretien, nous pourrons faire connaissance : se connaître, instaurer une relation de confiance et déterminer vos besoins et attentes dont le fonctionnement pratique de vos séances.

Puis, lors de chaque séance, et selon vos actualités professionnelles du moment, nous pourrons travailler des thématiques que je vous proposerai ou nous servir de la matière que vous amènerez. 

Les séances de supervision durent 1h et sont facturées 70€. Il est possible de payer à l'entretien ou de souscrire un abonnement annuel.

Elles peuvent avoir lieu en visioconférence ou en présentiel au sein de mon cabinet à Rouen (55ter rue Jouvenet, 76000 Rouen).

Pour en savoir plus, contactez-moi. 

Bon à savoir : les entretiens de supervision peuvent faire l'objet d'une facture à intégrer dans vos frais professionnels. Renseignez-vous auprès de votre comptable.

post-it-5033079_1920.jpg